La noctambule de Arnaud Le Gouëfflec

Ginkgo éditeur, janvier 2015

Pauvre Johnny Spinoza, il fallait y penser avant.
Tu le savais : Cunégonde sort la nuit. Mais tu croyais délicat de ne pas être indiscret. _ Jusqu’au jour où le petit matin t’a trouvé seul et sans réponses.
Où est-elle ? La-t-on enlevée ? S’est-elle simplement volatilisée ?... Et que doit faire un détective privé quand sa secrétaire disparaît ? Fouiller dans le passé de la belle, retourner ses tiroirs pour y trouver un indice ? Ou plonger à son tour dans les ténèbres ?
Commence alors le ballet de silhouettes et de néons qui transforme la ville en un théâtre d’ombres.
La nuit, un monde à part peuplé d’êtres différents, aux préoccupations différentes de ceux du jour. Il faut croire que Cunégonde était des leurs.
Tu commences à comprendre, Johnny.
Ta secrétaire gardait des "secrets", et le faisait si bien.
Trop bien peut-être...

www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales