Le livre de février - La Semaine des sept douleurs

Au mois de février, découvrez La Semaine des sept douleurs, de Solenn Colléter à la bibliothèque municipale de Concarneau



Toulouse. Un prêtre est retrouvé assassiné dans son église, au fond du baptistère. Une colombe veille sur son cadavre. Sur le corps martyrisé, un verset du Nouveau testament : Mon Père jusqu’à présent est à l’œuvre, et moi aussi je suis à l’oeuvre. Ce meurtre est le premier d’une série macabre, dont les mises en scène bibliques vont contraindre le commandant Florent Pagès à réviser les Évangiles. Un théologien atypique et une troublante psychiatre l’aideront à remonter très loin dans le temps, des souterrains éboulés de Toulouse jusqu’à la Galilée d’il y a deux mille ans. Tous trois se confronteront aux conséquences infinies qu’une filiation mystérieuse peut engendrer sur le psychisme d’un jeune homme hors du commun. Conjuguant psychologie et théologie, ce thriller bâtit un stupéfiant jeu de miroirs où le présent répond au passé, où la Ville Rose se reflète dans les eaux du lac de Tibériade.
La Semaine des sept douleurs, Éditions Wartberg, 2014


Solenn Colléter
Solenn Colléter est l’auteur de Côte sauvage, ainsi que de Je suis morte et je n’ai rien appris aux éditions Albin Michel. Lauréate de nombreux prix littéraires, traduite à l’étranger, elle livre avec son troisième roman un page turner par excellence. Un polar loin des clichés, qui ne perd jamais de vue la réalité factuelle, textuelle, d’une des périodes les plus controversées de notre Histoire.
Source : www.k-libre.fr

Le Chien jaune vous fait découvrir un polar par mois,
empruntez-le, lisez-le et partagez vos avis de lecture.

Pour participer, suivez les 3 étapes : 

1. Empruntez le livre à la bibliothèque municipale de Concarneau (Place de l’Hôtel-de-Ville).
2. Lisez.
3. Partagez votre avis sur la page Facebook du Chien jaune, sur le site internet de la bibliothèque municipale de Concarneau ou par courriel à contact@lechienjaune.fr. Votre avis sera transcrit sur le site internet du Chien jaune.
L’association se réserve le droit de publier ou non les avis de lecteurs sur le site du Chien Jaune et sa page Facebook.