Colin-maillard à Ouessant par Françoise Le Mer

Publication juin 2014 par Palémon éditions.

Réédition - nouvelle couverture

Déjà, la chaleur est accablante. Il n’est pourtant que 10h30, et le bateau déverse sa cargaison quotidienne de touristes.

Enfin... l’île bleue !

Le Fur et Le Gwen, inspecteurs brestois dépêchés sur les lieux d’un horrible crime perpétré par un psychopathe, sont attendus par la maréchaussée locale. Il faut surtout être discret !

Ce qui devait être un aller-retour de routine va devenir une angoissante chasse à l’homme à travers la lande roussie par le flamboiement de l’été.

Avec ce roman policier qui allie suspense et vérité documentaire, enfoncez-vous dans les chemins de l’île, mais gardez l’œil !

Découvrez un extrait du 1er chapitre :
...Droit devant elle, le phare de La Jument répondit au clin d’œil du bicycle en cillant à son tour de son œil rouge de cyclope. Elle s’engagea alors dans le sentier qui menait à l’anse de Pors-Coret, lieu de son rendez-vous. Elle accueillait à présent l’haleine de la mer en plein visage. Agité de soubresauts, le timbre de sa bicyclette s’égaillait à l’envi dans la lande tandis que la petite lumière laborieuse, bringuebalée de-ci de-là, tentait une percée dans la nuit, aidée, il est vrai, par la lune. C’est alors que la jeune fille distingua dans l’ombre la cabane construite quelques semaines auparavant par les gamins de l’île et qui leur servait de quartier général en vue de l’élaboration de quelque mystérieuse campagne.
Elle ne fut pas la seule à entendre le tintement de la sonnette. À son appel, la silhouette se redressa.
— Je ne vous ai pas trop fait attendre ? Si oui, je plaide coupable !
— Non, non… Ne vous tracassez pas, j’ai… l’habitude.
Le ton monocorde de la voix l’intrigua. Aussi, laissant choir son vélo, elle se retourna et examina son vis-à-vis.
— Mais vous tremblez, ma parole ! - s’inquiéta-t-elle en lui touchant le bras - et vous transpirez… Quelle idiote je suis, à vous faire poireauter comme ça ! Attendez, je vais préparer un feu.
Elle s’activait déjà, ramassant çà et là quelques racines d’ajonc éparses sur le sol. Quand elle estima son butin suffisant, à croupetons sur une terre pénétrée de sel, elle dressa un fagot en prenant bien soin de disposer le menu bois à l’intérieur du faisceau.
Elle tendit le bras derrière elle :
— Vous avez un briquet ou des allumettes ?
N’obtenant pas de réponse, la jeune fille réitéra sa demande.
Elle sentit dans le dos des pas s’approcher, puis… plus rien.
Étonnée, elle leva la tête et fit volte-face :
— Avez-vous du feu, s’il vous plaît ?
La fébrilité avec laquelle l’autre tritura alors ses poches, la déconcerta quelque peu...

Évènement !

Après quatorze titres déjà publiés, Françoise Le Mer, l’un des auteurs de romans policiers bretons les plus lus, arrive aux Éditions du Palémon avec son commissaire Le Gwen ! De nouvelles enquêtes vont ainsi être publiées, et les anciennes rééditées. Une nouvelle maquette de couverture (facilement identifiable, dans l’esprit de celle des Mary Lester) a été imaginée, et sera reprise pour toute la série.

Sa qualité d’écriture et la finesse de ses intrigues sont régulièrement saluées par la critique.

Née à Douarnenez en 1957, Françoise Le Mer est professeure de lettres. Elle enseigne dans le Sud-Finistère (29) et vit à Pouldreuzic.

www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales